ARTISTE:

SILVER KEY

(ITALIE)
TITRE:

IN THE LAND OF DREAMS

(2012)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
80's, Concept-album
"Le ton de cet album n’est pas résolument original mais la qualité de l’écriture est bien présente et réjouira les amateurs de progressif de facture classique."
ABADDON (15.01.2013)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si pour certains groupes italiens, le style se rapporte à l’utilisation de sonorités néo-classiques et à une certaine emphase, il n’en va pas de même pour Silver Key. Ce quintette milanais formé dès 1992 a d’abord opéré comme tribute band de Marillion (période Fish, s’il vous plaît !), avant de décider de voler de ses propres ailes. Après maints changements de line-up (le chanteur Yrui Abietti est le seul rescapé de la formation d’origine), il nous livre en cette fin 2012 son premier opus sous le titre “In The Land Of Dreams”.

L’écoute distingue deux parties, les quatre premiers titres, d’un format tout à fait progressif (plus de sept minutes), préludant à une suite épique formée de huit morceaux plus courts et habilement enchaînés. L’ombre du Marillion de la première époque est immédiatement décelable, de l’utilisation des synthés, tourbillonnants, ou de la basse, très présente (cf le motif lancinant de ‘Millenium’) jusqu’au timbre vocal de Yuri, apparenté à celui de Fish (précisément plus proche de celui de Nad Sylvan).

Les amateurs de prog’ des années 90 ne devraient pas être déçus par l’écoute de “In the Land Of Dreams”. Les titres longs tout comme la suite ne manquent pas de profondeur et les enchaînements sont tous très bien maîtrisés. Le son trouve un peu plus de dynamisme avec un léger durcissement des lignes de guitare rythmique (‘The Silver Key’) et une batterie pas mal compressée, si bien que certains titres se retrouvent assez proches des dernières productions d’Arena (‘The Gaunt Man’). Un des points forts de Silver Key est l’habileté avec laquelle le groupe lance ses instrumentaux, souvent en dialogue guitares - claviers, ainsi que son aisance dans les transitions.

Silver Key a donc bien digéré ses influences. Le ton de cet album n’est pas résolument original mais la qualité de l’écriture est bien présente et réjouira les amateurs de progressif de facture classique. Mention très honorable !


Plus d'information sur http://www.silver-key.it



GROUPES PROCHES:
PALLAS, THE WATCH, ARENA, MARILLION


LISTE DES PISTES:
01. In The Land Of Dreams - 07:44
02. More Than I Can - 08:18
03. Learn To Let Go - 07:33
04. Millenium - 08:32
05. The Loss Of The Silver Key - 02:49
06. The Gaunt Man - 04:38
07. The Running Kid - 03:39
08. The Guardian Of The Seventh Seal - 02:08
09. Through The Gates Of The Silver Key - 02:25
10. The Silver Key - 02:44
11. Dim Carcosa - 03:54
12. The King Of Light - 03:57
13. Welcome - 04:37

FORMATION:
Alberto Grassi: Basse
Carlo Monti: Guitares
Davide Manara: Claviers
Viviano Crimella: Batterie
Yuri Abietti: Chant / Guitare acoustique
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (4 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GREEN DAY: Tré! (2012)
ROCK -
TYGERS OF PAN TANG: Ambush (2012)
HARD ROCK MELODIQUE - Entre heavy issu des eighties et hard FM, les anciennes gloires en ont encore sous la pédale
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022