GROUPE/AUTEUR:

SECRET SPHERE

(ITALIE)

TITRE:
SCENT OF HUMAN DESIRE (2003)
LABEL:
METAL MIND
GENRE:
METAL MELODIQUE

"La classe des Italiens fait toujours son oeuvre"
OCERIAN - 30.01.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Avec "A Time Never Come", Secret Sphere avait frappé un grand coup en se démarquant du métal italien façon Rhapsody (Of Fire) en y apportant une touche personnelle et progressive de meilleur aloi. L'enjeu de ce 3ème album était donc de conforter cette direction ou de décevoir.

'Rain', le premier titre, nous plonge pleinement dans ce qui porte la marque de fabrique de Secret Sphere avec des passages calmes portés par un clavier brillant et des parties typique du speed-métal mélodique des débuts. 'More Than Simple Emotions' nous enchante avec son mid-tempo plein de douceur, emporté par la présence de subtiles voix féminines. 'Still Here' nous déroute un peu avec son heavy très brut auquel on était peu habitué dans la musique de Secret Sphere.

Le doute s'installe quelque peu car certains passages sont surprenants, voire déroutants. Mais à force d'écoutes successives, le charme finit par opérer pleinement, car la force de cette musique réside dans sa capacité à finalement nous étonner. Et au fil de l'album, les surprises sont là, à l'instar de 'Surrounding' qui met en avant la basse comme jamais, de très jolis chœurs flirtant avec le Hard FM, et des changements d'intensité constants. On ne sait jamais trop à quoi s'attendre dans le titre qui suit. Même au sein d'un même morceau, le sextet italien parvient à nous déstabiliser à force d'ambiances, de couleurs et de rythmes différents. Secret Sphere est un groupe de grande qualité qui n'hésite à enfoncer des portes ouvertes mais aussi à emprunter des chemins de traverse, des voies plus éclectiques, et ainsi nous entrainer avec lui, si l'on est capable de préserver une ouverture d'esprit suffisamment grande. Le diptyque final, 'Life', illustre assez bien la musique de Secret Sphere. Il commence avec une certaine finesse et se poursuit de façon très variées avec des passages très heavy, d'autres plus calmes agrémentés de chœurs, des cuivres façon rhythm'n'blues, et un clavier toujours aussi évolutif pour finir sur une ghost-track insolite.

La production précise permet d'apprécier le travail de chacun des protagonistes avec réussite et efficacité. Le manque de puissance peut être reproché à la voix de Roberto Messina, mais il imprime fortement l'identité du groupe avec une certaine fragilité, une faculté de modulation et des lignes de chant qui font très souvent mouche. Quant à elle, la batterie de Luca Cartasegna ne se cantonne pas toujours dans des schémas connus et attendus: le batteur propose un jeu très métal progressif dans '1000 Eyes Show', et même un peu tribal dans 'Virgin Street 69', titre prog surprenant par bien des aspects. La guitare de Aldo Lonobile est toujours aussi précise, variée, et propose des belles mélodies. Le clavier d'Antonio Agate est très riche: il est fondamental dans la réussite du groupe à force de versatilité, de propositions variées et de sens de l'à-propos. La basse d'Andrea Burrato est très audible pour notre plus grand bonheur et apporte profondeur et subtilité. De nombreux chœurs divers enchantent nos oreilles dans différents moments de l'album.

Secret Sphere est un groupe un peu particulier qui cherche à surprendre, à ne pas se cantonner dans un style fermé, quitte à perdre l'auditeur. Il est vrai qu'une formation touche à tout, basée sur un métal mélodique italien, a de quoi étonner. Ce "Scent Of Human Desire" n'atteint pas la subtilité, la finesse et l'efficacité mélodique de son prédécesseur. Il manque peut-être de refrains accrocheurs et de cohérence musicale, mais il est tout de même une nouvelle pierre originale et classieuse dans l'édifice magistral que constitue l'œuvre de Secret Sphere.

Plus d'information sur http://www.secretsphere.org/



GROUPES PROCHES:
VISION DIVINE, SONATA ARCTICA, CIRCUS MAXIMUS, TIMESWORD, ANGRA, FIREWIND

LISTE DES PISTES:
01. Rain – 05:26
02. Still Here – 03:01
03. 1000 Eyes' Show – 05:45
04. More Than Simple Emotions – 04.01
05. Surrounding – 05:53
06. Desire – 05:16
07. Virgin Street 69 – 04:15
08. Runaway Train – 04:24
09. Scent Of A Woman – 04:44
10. Life Part I - Walking Through The Dawn – 01:53
11. Life Part Ii - Daylight – 08:41


FORMATION:
Aldo Lonobile : Guitares
Andrea Buratto : Basse
Antonio Agate : Claviers
Luca Cartasegna: Batterie
Paolo "Paco" Gianotti : Guitares
Roberto Messina: Chant


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SECRET SPHERE
DERNIERE ACTUALITE
SECRET SPHERE: Détails et extraits de "The Nature Of Time"
Toutes les actualités sur SECRET SPHERE
NOTES
3/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE GATES OF SLUMBER: Conqueror (2008)
DOOM
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LONNY ZIBLAT: Songs From The Drawer (2011)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SECRET SPHERE
SECRET-SPHERE_The-Nature-Of-Time-
The Nature Of Time (2017)
5/5
3.5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Portrait-Of-A-Dying-Heart
Portrait Of A Dying Heart (2012)
4/5
4/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Archetype
Archetype (2010)
2/5
-/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Sweet-Blood-Theory
Sweet Blood Theory (2008)
2/5
-/5
DOCKYARD1 / METAL MELODIQUE
SECRET-SPHERE_Heart--Anger
Heart & Anger (2005)
3/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020