ARTISTE:

DAVE KILMINSTER

(ROYAUME UNI)
TITRE:

SCARLET-DIRECTOR'S CUT

(2012)
LABEL:

GLASS ONYON

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM
"Il se dégage de ce disque une réelle quiétude largement provoquée par le manque d'aspérités et de complexité des morceaux."
NUNO777 (17.01.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Parmi les grands noms de la guitare électrique moderne le nom de Dave Kilminster est rarement évoqué. A y regarder de plus près il est logique que le meilleur guitariste de l’année 1991 (eu égard à sont titre décerné par un magazine américain) ne soit pas plus cité parmi les références des jeunes guitaristes instrumentaux. La carrière de l’anglais a toujours été celle du musicien de luxe au service des légendes (avec Roger Waters sur les tournées Dark Side Of The Moon et The Wall ou John Wetton et Keith Emerson et le projet Qango). Ses récentes participations aux concerts de son ami Guthrie Govan à l’occasion du Erotic Cakes Band ont été une première tentative pour sortir légèrement de l’ombre. C'est dans ce contexte que Dave Kilminster sort son premier album en cette fin d’année.

Scarlet-The Director's Cut n'est pas un de ces albums démonstratifs de guitaristes surdoués mais bel et bien un album de chansons dans lequel les soli sont distillés avec parcimonie. Les dix compositions sont autant de variations très consensuelles sur le thème du rock, allant de la pop au funk, tout en gardant une trame couplet-refrain conventionnelle. Dave Kilminster a l'intelligence de construire ses chansons de manière très aérée sans tomber dans l'écueil de la surenchère. Les rocks sont rarement durs et souvent propulsés par un groove que n'aurait pas renié un Glenn Hughes ou un Stevie Salas ("Static", "Silent Scream" ou "Liar") et les nombreux mid-tempos sont un doux nectar sans aigreur ("Brightest Star", "Just Crazy" et "Angel") rappelant le travail de Kip Winger.

Dave Kilminster a composé un disque très lisse, idéal en tant que variété américaine, mais qui pèche par manque de relief et de prise de risque. Le parti pris serait défendable si la majorité des morceaux n'était pas étiré en longueur alors que rien de bouleversant n'est offert. Pour exemple, un morceau comme "Liar", titillant les sept minutes, se voit annexé d'un passage instrumental de deux minutes qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Dans le même genre, les près de dix minutes de "Rain...(On Another Planet)" auraient gagné en efficacité s'il avait été tronqué d'une bonne moitié. La voix de Kilminster, au timbre très monocorde, participe à l'ambiance duveteuse qui règne de bout en bout de Scarlet.

Il se dégage de ce disque une réelle quiétude largement provoquée par le manque d'aspérités et de complexité des morceaux. Loin d'être mauvais, Scarlet est même rythmiquement varié et très agréable à l'occasion d'écoutes un peu oisives. Il y a fort à parier que Scarlet soit rarement sollicité pour autre chose qu'un accompagnement de longs trajets autoroutiers ou fond musical de soirées entre amis.


Plus d'information sur http://www.davekilminster.com/index.html





LISTE DES PISTES:
01. Silent Scream-06:42
02. Static-04:31
03. Just Crazy-05:56
04. Angel-05:01
05. Chance-05:44
06. Big Blue-04:41
07. Brightest Star-06:16
08. Liar-06:53
09. Rain...(On Another Planet)-09:33
10. Harkness-07:32

FORMATION:
Anne-marie Helder: Chant
Dave Kilminster: Chant / Guitares
Pete Riley: Batterie
Phil Williams: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DAVE KILMINSTER: ...and The Truth Will Set You Free...
 
AUTRES CHRONIQUES
LOVELY GIRLS ARE BLIND: Brésil (2012)
POST ROCK -
RED JASPER: Sting In The Tale (1990)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DAVE KILMINSTER
DAVE-KILMINSTER_--and-The-Truth-Will-Set-You-Free--
...and The Truth Will Set You Free... (2014)
4/5
-/5
GLASS ONYON / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021