ARTISTE:

FATAL IMPACT

(NORVÈGE)
TITRE:

ESOTERIA

(2012)
LABEL:

NADIR

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu
""
NOISE (17.01.2013)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Formés en Norvège au milieu des années 90, Fatal Impact a mis une dizaine d'années à se stabiliser. "Esoteria" est le 1er réel album de la formation qui a sorti un Ep et une démo longue durée entre 2007 et 2009. Musicalement le trio norvégien propose un power métal mélodique assez accessible, pas loin d'un Sonata Arctica récent, avec quelques influences allant de Stratovarius à Kamelot en passant par Angra.

A l'instar de Kamelot à ses débuts, Fatal Impact commence sa carrière professionnelle de manière assez médiocre tant il est desservi par un chant poussif et une production faiblarde. De plus il a été trop gourmand en proposant 11 titres et une introduction pour plus de 60 minutes de musique. De fait et même si on ressent bien de l'ambition et de l'envie il ne ressort pas grand-chose au sortir de l'écoute de ce "Esoteria". Fatal Impact manque fortement de personnalité et ses chansons en souffrent tant elles sont génériques. L'impression de redite d'un titre à l'autre est ainsi très forte, les compositions étant basées sur le même schéma, démarrant de manière assez heavy avant de ralentir vers du mi-tempo.

Les amateurs acharnés du genre trouveront bien sur ici et là de quoi se satisfaire. "A New Era", malgré un chant perfectible, rappelle les bons moments d'Angra et de Kamelot avec ce souci de la mélodie qui fait mouche, "Silent December" se détache grâce à un joli et doux début acoustique même si la suite est plus classique et "Verity Of Splendor" est une belle réussite grâce à un chant plus sombre et posé qui convient bien mieux à Jorn. Quant au reste de l'album, il est d'une banalité affligeante, malgré "The Arrival" qui se démarque par quelques hurlements ridicules.

Avec "Esoteria", Fatal Impact signe donc un disque bien trop classique et aux défauts rédhibitoires pour espérer percer dans un genre très encombré de groupes et de labels. On ne peut que conseiller aux Norvégiens de travailler dur pour progresser... C'est faisable...


Plus d'information sur http://www.fatalimpact.no/





LISTE DES PISTES:
01. Esoteria (02:22)
02. A New Era (06:02)
03. Where The Alders Grow (04:50)
04. Silent December (06:45)
05. End Time Theater (04:44)
06. The Blind Man Eyes (04:26)
07. The Arrival (05:19)
08. A View To Hell (06:11)
09. Under The Stars (04:33)
10. The Final Solace (04:29)
11. Verity Of Splendor (06:20)
12. Funeral (07:20)

FORMATION:
Jørn Øyhus: Chant / Guitares
Freddy Alund: Basse
Per Anders Olsen: Guitares
Sondre Svendsen : Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SHADOW CIRCUS: On A Dark And Stormy Night (2012)
ROCK PROGRESSIF - Un progressif aux ornements parfois un peu trop luxuriants, ce qui fait penser qu'un peu plus de dépouillement et de clarté auraient probablement permis d’obtenir plus de sensibilité, mais une réussite louable et très homogène musicalement.
FINAL CONFLICT: Return Of The Artisan (2013)
ROCK PROGRESSIF - "Return of the Artisan" apporte enfin la révélation d'un groupe qui a trouvé un équilibre et une dynamique bien ancrés dans le rock néo-progressif de qualité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022