ARTISTE:

UHRIJUHLA

(FINLANDE)
TITRE:

UHRIJUHLA

(2012)
LABEL:

SVART RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique, Old School, Psychédélique
""
CHILDERIC THOR (04.02.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Etonnant parcours que celui de Janitor Muurinen. Au départ, à la fin des années 80, l'homme fait du Death Metal avec Repulse, historiquement un des premiers groupes finlandais à pratiquer ce style, puis se tourne vers le Stoner Rock avec Xysma, formation née des cendres de Repulse et Mannhai dont il est le chanteur jusqu'en 2004, remplacé par la suite par l'ex Amorphis Pasi Koskinen. A l'arrivée, il oeuvre dans ce Uhrijuhla, combinant élements folkloriques, touches progressives et effluves psyché.

Janitor Muurinen fonde ce projet en 2009 autour du guitariste Markus Myllykangas, lui aussi à des années-lumière de son terrain chasse habituel, le Post Metal avec Callisto et de la chanteuse Olga. Le nom du groupe signifie "festin sacrificiel" et provient du film culte "The Wicker Man", réalisé en 1973 par Robin Hardy. De cette muse, Uhrijuhla puise son atmosphère chamanique teintée d'étrangeté qu'alimente une partition colorée, tranquille, hors du temps, cependant que le chant en finnois termine de faire de lui une oeuvre précieuse au charme poétique.

Entre Pop seventies et Rock duveteux, l'album a quelque chose d'une déambulation irréelle, presque fantomatique qui rarement s'emballe. Derrière une trompeuse simplicité, Uhrijuhla dévoile tout doucement sa richesse. Ses titres sont de vraies petites perles d'ambiance et d'arrangements, discrets mais superbes, tour à tour envoûtant ("Pikimusta Tähtikirkas Yö"), tribal ("Tunturit"), folk à la manière de Led Zep III ("Se Minkä Maa Voi Antaa"), baignant dans des nappes psychédéliques ("Kevään Airut") ou entraînant ("Avaruunden Lapsi").

A l'aide d'une belle collection d'instruments (flûte, orgue...) et surtout cette dualité vocale entre la voix profonde de Janitor et celle lumineuse de Olga, le groupe tisse une musique de prime abord pleine de douceur mais sous laquelle couve une froideur mystique ainsi qu'une mélancolie fôrestière, celle de ces paysages boisés d'une beauté noble et séculaire. En cela, Uhrijuhla conserve de lointaines attaches avec le Metal.

Jolie découverte, l'oeuvre fait partie de ces réussites improbables dont regorge Svart records, label aussi exigeant qu'estimable.


Plus d'information sur http://www.facebook.com/uhrijuhla



GROUPES PROCHES:
SAMMAL, HEXVESSEL


LISTE DES PISTES:
01. Avaruuden Lapsi - 04:25
02. Se Minkä Maa Voi Antaa - 05:02
03. Kotona - 04:10
04. Liian Kaukana - 05:06
05. Kevään Airut - 04:.5
06. Maaliskuun Yössä - 05:11
07. Yökello - 05:23
08. Pikimusta Tähtikirkas Yö - 05:00
09. Tunturit - 07:30

FORMATION:
Janitor Muurinen:
John Torvinen: Guitares
Kikke Lindberg: Batterie
Kimmo Laine: Basse / Claviers
Markus Myllykangas: Guitares
Olga: Chant / Claviers
Olli Kauniskangas: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
URIAH HEEP: Demons And Wizards (1972)
HARD ROCK MELODIQUE - "Demons And Wizards" n'est pas devenu culte uniquement par manque de concurrence, mais surtout parce qu'il a posé de nouvelles bases en osant mélanger hard-rock et symphonisme.
CAN OF WORMS: World Collapse (2012)
THRASH -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UHRIJUHLA
UHRIJUHLA_Jokainen-On-Vapaa-Lintu
Jokainen On Vapaa Lintu (2015)
3/5
-/5
SVART RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022