ARTISTE:

OPUS SYMBIOSIS

(FINLANDE)
TITRE:

NATURE'S CHOIR

(2012)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Electro, Expérimental, Psychédélique
""Nature’s Choir" est dans la continuité d’"Opus Symbiosis" au niveau général de l’inspiration, sans fausse note majeure ni coup de génie."
NUNO777 (11.02.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Faire œuvre de symbiose, travailler dans une étroite collaboration…telles pourraient être les traductions du nom que les finlandais d’Opus Symbiosis ont choisi pour leur formation. Une définition adéquate pour la stabilité du line-up qui n’a pas évolué depuis la création du groupe en 2003. Opus Symbiosis aime prendre son temps car il aura fallu six années pour sortir son premier court album, Opus Symbiosis, et trois de plus pour ce deuxième album Nature’s Choir.

Nature’s Choir privilégie le rock progressif dans un cocon cotonneux aux fibres pop et jazz avec une volonté de sophistiquer les mélodies vocales. Le résultat peut se révéler déstabilisant à l’écoute de titres complexes harmoniquement comme "H-Bombe My Friend". Les morceaux les plus anodins se voient agrémenter d’expérimentations électroniques (la pop très grizzlybearienne de "On Day Seven Will Be Eight") ou psychédéliques ("Liqueur") qui rendent difficile l’homogénéité recherchée à l’occasion d’un concept album. Ainsi, les jointures entre morceaux ne sont pas toujours très heureuses ("On Day Seven Will Be Eight" et "Epique") quand ce n’est pas la présence d’un titre qui est discutable ("Flyna").

Dans Opus Symbiosis, le chant de Christine Sten ne rendait pas totalement hommage à un contenu musical de qualité. Les progrès du groupe dans ce secteur sont notables avec des bonnes participations collégiales et la présence d’une voix masculine dans "On Day Seven Will Be Fight". Le fond musical le plus mélodieux mis en valeur dans le premier album des finlandais se retrouve ici dans des morceaux enlevés dans un style proche des américains de District 97 et faisant de larges concessions à des passages instrumentaux simples mais bien construits ("Breaking News", "Downpour" ou "Skeleton").

Nature’s Choir est dans la continuité d’Opus Symbiosis au niveau général de l’inspiration, sans fausse note majeure ni coup de génie. Des améliorations sont à mettre au crédit du chant de Christine Sten mais son timbre et son coffre ne lui offrent pas des possibilités infinies. Le foisonnement d’idée dont fait montre Opus Symbiosis porte néanmoins préjudice à la cohérence globale du concept lié au disque. De l’écoute de Nature’s Choir nait le constat que les possibilités d’évolutions sont encore nombreuses pour ce groupe qui semble capable de se transcender avec une musique plus ambitieuse.


Plus d'information sur http://www.opussymbiosis.com/



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Breaking News-05:13
02. Runtiger-02:55
03. Downpour-06:11
04. Skeleton-05:29
05. Flyna-02:04
06. One Day Seven Will Be Eight-05:27
07. Epique-04:34
08. Liqueur-06:24
09. H-Bomb My Friend-08:49

FORMATION:
Christine Sten: Chant
EH Lillkung: Batterie
Jafet Kackur: Basse
Staffan Strömsholm: Claviers
Victor Sågfors: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
STRATOVARIUS: Nemesis (2013)
METAL MELODIQUE -
COILGUNS: Commuters (2012)
METALCORE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OPUS SYMBIOSIS
OPUS-SYMBIOSIS_Opus-Symbiosis
Opus Symbiosis (2010)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021