ARTISTE:

DARKRISE

(SUISSE)
TITRE:

REALEYES

(2013)
LABEL:

GREAT DANE RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Growl, Old School, Technique
""
NOISE (14.02.2013)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Nous arrivant de Lausanne, Darkrise n'est pas un petit débutant dans le monde si foisonnant du métal suisse. Le groupe, fondé en 1998, a déjà proposé trois albums depuis 2004. Malgré tout le groupe est resté assez peu connu hors de ses frontières, la faute à une promotion et une distribution minimaliste. Avec "Realeyes" la formation nous revient 4 ans après un "Built" qui les avait vu signer sur le label français Great Dane et qui leur avait permis de se faire un peu mieux connaitre dans le milieu métallique extrême.

Darkrise évolue dans un brutal death métal technique sans concession, pas loin d'un Nile. Le quintet suisse maitrise son propos et propose un son de grande qualité permettant de savourer dignement chaque morceau et mettre en valeur chaque instrument.

"No Help In Hell", aux frontières du grind, frappe fort et se distingue par une violence brute et malsaine. Mais la violence et la rapidité d'exécution n'entachent en rien la qualité artistique des musiciens qui évitent le piège du bruitisme. Dans cette même optique "Etre Ou Ne Paraitre" cogne méchamment et s'avère également être un des grands moments de l'album. Greg, au micro, réalise une prestation digne des plus grands du genre que sont Cephalic Carnage, Immolation ou Suffocation, sa voix alternant hurlements grind et vocaux graves avec une belle aisance.

Et quand le groupe nous balance du pur death brutal, il propose un "Foeticide" qui rendrait jaloux le maître Nile. En 7 minutes, Darkrise y alterne des passages brutaux avec une batterie implaccable, et une introduction acoustique et des breaks tribaux pleins de groove et de feeling. Le solo central achevera de convaincre que l'on tient avec ce morceau un quasi classique du genre. C'est d'ailleurs ce côté technique, assez mélodique au milieu d'un océan de violence qui donne une certaine personnalité à des titres qui, sans cela, seraient assez monolithiques. De fait "End Of Talk", "Debt of Blood" ou encore "Realeyes" profitent de ce très bon mélange des genres et s'avèrent tout à fait digestes malgré la férocité ambiante.

"Realeyes" est un superbe album de brutal death métal qui respecte parfaitement toute la noblesse d'un genre sans concession. Il ne fait pas de doute qu'avec un tel brulot, Darkrise devrait rapidement toucher les fruits de son travail acharné et émerger parmi les meilleures formations extrêmes actuelles.


Plus d'information sur http://www.darkrise.ch/





LISTE DES PISTES:
01. RealEyes (02:01)
02. I'm Here (03:32)
03. Etre Ou Ne Paraître (04:39)
04. God Perversion (04:15)
05. No Help In Hell (04:17)
06. Foeticide (07:33)
07. Law Of Liar (04:13)
08. End Of Talk (03:12)
09. Debt Of Blood (05:12)
10. Realize (02:11)

FORMATION:
Axel: Batterie
Greg: Chant
Kevin Talley: Batterie / Batteur de Session
Pingu: Guitares
Wils: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
FUZZ MANTA: Vortex Memplex (2012)
HARD ROCK -
LORDI: To Beast Or Not To Beast (2013)
METAL MELODIQUE - "To Beast Or Not To Beast" réussit le parfait équilibre entre prise de risque et titres plus classiques.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DARKRISE
DARKRISE_Fear-Hate--Corruption
Fear, Hate & Corruption (2016)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022