GROUPE/AUTEUR:

ULTRAVOX

(DEFAULT)

TITRE:
HA!-HA!-HA! (1977)
LABEL:
ISLAND
GENRE:
ROCK

"Avec son Punk Rock trop aseptisé, Ha!-Ha!-Ha! n'offre que trop peu de choses intéressantes à se mettre entre les oreilles."
TONYB - 05.08.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
Visiblement pas trop meurtris par l'échec commercial de leur premier album, les anglais d'Ultravox remettent très rapidement le couvert et publient en 1978 leur second opus, baptisé "pompeusement" Ha! Ha! Ha!.

Bien résolu à corriger le tir, le quintet décide de surfer résolument sur la tendance punk du moment, et démarre cette nouvelle production sur les chapeaux de roue, avec une première moitié d'album sans concession : quatre titres sans temps mort, si ce n'est les deux minutes instrumentales languissantes qui débutent Distant Smile, déclinant à merveille les ingrédients popularisés par les Sex Pistols à savoir une rythmique binaire infernale imposée par une section en fusion, une guitare stridente quelquefois secondée dans ses fulgurances par le violon de Billy Currie, et un chant "sale" tendance garage personnifié par John Foxx. A la lecture de ce descriptif, il semblerait que le groupe ait tout mis en œuvre pour connaître le succès … sauf que la mayonnaise n'a pas pris, ce punk-là se montrant peut-être trop bien interprété et sans doute trop mélodique par rapport aux critères du moment.

Pour ce qui est de notre jugement, nous préférerons la deuxième partie de l'album qui, sans atteindre les sommets que le groupe fera plus que titiller quelques années plus tard, dévoile des éléments plus audibles, et certainement plus intéressants. C'est tout d'abord The Man Who Dies Everyday qui installe une ambiance quelque peu hypnotique, avec une rythmique synthétique qui deviendra plus tard la marque de fabrique incontournable du groupe. Mais c'est surtout Hiroshima Mon Amour qui retiendra l'attention. Accompagné par un synthé, une boite à rythme et un saxophone, et malgré son organe toujours aussi peu avenant, John Foxx parvient à nous délivrer une petite merveille pop dans un style proche du 1er album d'OMD.

Avec le recul permettant de ne prendre en compte que l'aspect artistique de l'album, indépendamment du contexte dans lequel il a été commis, l'auditeur actuel n'aura donc que peu de choses intéressantes à se mettre entre les oreilles, au point de se demander comment un tel groupe a pu opérer une mutation de style aussi spectaculaire pour non seulement rencontrer le succès, mais également devenir une des têtes de proue d'un courant musical ayant laissé une véritable trace dans l'histoire. Mais ceci est une autre histoire.

Plus d'information sur http://www.ultravox.org.uk/



GROUPES PROCHES:
SIMPLE MINDS, OMD

LISTE DES PISTES:
01. Rockwrok – 3:34
02. The Frozen Ones – 4:07
03. Fear In The Western World – 4:00
04. Distant Smile – 5:21
05. The Man Who Dies Every Day – 4:10
06. Artificial Life – 4:59
07. While I'm Still Alive – 3:16
08. Hiroshima Mon Amour – 5:13


FORMATION:
Billy Currie: Claviers / Violon électrique
Chris Cross: Basse / Claviers
John Foxx: Chant / Guitares / Claviers
Stevie Shears: Guitares
Warren Cann: Batterie


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ULTRAVOX
DERNIERE ACTUALITE
Décès de STEVE STRANGE
Toutes les actualités sur ULTRAVOX
NOTES
2/5 (1 avis) 2.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MELTED SPACE: Between (2013)
METAL PROGRESSIF Melted Space fait toujours dans le metal opera avec cette fois pas moins de 26 chanteurs et musiciens qui participent à l'élaboration de ce Between naviguant entre musique classique, metal mélodique et extrême.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HOTCAKES: Excess All Areas (2013)
HARD ROCK Il se pourrait bien que ces australiens fassent sous peu parler d'eux en hauts lieux
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ULTRAVOX
ULTRAVOX_Brilliant
Brilliant (2012)
4/5
5/5
EMI / POP
ULTRAVOX_Ingenuity
Ingenuity (1994)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
ULTRAVOX_Revelation
Revelation (1993)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
ULTRAVOX_U-Vox
U-Vox (1986)
5/5
-/5
CHRYSALIS / POP
ULTRAVOX_Lament
Lament (1984)
5/5
-/5
CHRYSALIS / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020