GROUPE/AUTEUR:

ULTRAVOX

(DEFAULT)

TITRE:
INGENUITY (1994)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES

"Ingenuity marque la fin d'une époque pour Ultravox ... en attendant le retour de Midge Ure !"
TONYB - 13.08.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Visiblement peu affecté par l'échec commercial de Revelation, Billy Currie remet le couvert un an après entouré d'une toute nouvelle équipe, accréditant ainsi l'hypothèse que la raison sociale Ultravox n'est qu'une devanture aguichante pour couvrir ses travaux en solo.

Contrairement à son prédécesseur, Ingenuity semble refaire la part belle aux synthés, preuve en est son entame avec deux titres bardés de sonorités électroniques très spatiales. L'ambiance rappelle la période dorée du groupe, la qualité mélodique en moins. En effet, au bout de deux minutes, ces morceaux tournent en rond en nous faisant le coup du couplet/refrain ad libitum, ce qui se révèle somme toute sympathique mais peu générateur d'émotions.

Pourtant, et il ne le sait pas encore, l'auditeur vient de manger une bonne partie de son pain blanc, et il lui faudra attendre ensuite une bonne moitié de galette pour évacuer une poignée de titres sans inspiration, (hélas) bien dans la veine des compositions proposées précédemment sur Revelation : Sam Blue, le nouveau chanteur, tente en vain de se glisser dans les habits de Midge Ure, peu aidé par des mélodies trop simplistes pour accrocher durablement les oreilles, tandis que la systématisation des soli de guitare finit par lasser.

Malgré cela, les dernières plages retiennent tout de même l'attention comme Ideals, Who'll Save You et son ambiance finale, et surtout A Way Out, A Way Through qui, malgré là encore un refrain simpliste, est le seul titre qui aurait pu dignement figurer sur un des cinq albums de la période dorée du groupe.
Le soufflé retombe malheureusement très vite, par la "grâce" d'un instrumental (Majestic) combinant sonorités de synthés à la Jean-Michel Jarre et gratouillis de guitare jouant la même mélodie.

Album passé totalement inaperçu lors de sa sortie, et pour cause, Ingenuity souffre des mêmes maux que celui qui l'a précédé, marquant par son manque d'inspiration la fin d'une époque pour Ultravox et entérinant la décision de la fin des activités du groupe en l'état… Avant une nouvelle résurrection 15 années plus tard dans la seule formation capable d'assumer un héritage riche en succès.

Plus d'information sur http://www.ultravox.org.uk/



GROUPES PROCHES:
OMD, SIMPLE MINDS

LISTE DES PISTES:
01. Ingenuity – 4.44
02. There Goes A Beautiful World – 4:10
03. Give It All Back – 4:21
04. Future Picture Forever – 4.17
05. The Silent Cries – 4.14
06. Distance – 3.51
07. Ideals – 4.12
08. Who'll Save You – 6.36
09. A Way Out. A Way Through. – 4.07
10. Majestic – 4.18


FORMATION:
Billy Currie: Claviers / Violon électrique
Gary Williams: Basse
Sam Blue: Chant
Tony Holmes: Batterie
Vinny Burns: Guitares


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ULTRAVOX
DERNIERE ACTUALITE
Décès de STEVE STRANGE
Toutes les actualités sur ULTRAVOX
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STICKY BOYS: This Is Rock'n'Roll (2012)
HARD ROCK Plus un hommage qu'une copie, "This Is Rock'n'Roll" est un véritable appel à la fête et à la célébration du rock'n'roll.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEATH MECHANISM: Twenty-First Century (2013)
THRASH Ce Twenty First Century propose un thrash lorgnant plutôt vers les années 80 que vers la modernité d'un Machine Head, sans pour autant sonner vraiment old school.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ULTRAVOX
ULTRAVOX_Brilliant
Brilliant (2012)
4/5
5/5
EMI / POP
ULTRAVOX_Revelation
Revelation (1993)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / AUTRES
ULTRAVOX_U-Vox
U-Vox (1986)
5/5
-/5
CHRYSALIS / POP
ULTRAVOX_Lament
Lament (1984)
5/5
-/5
CHRYSALIS / POP
ULTRAVOX_Quartet
Quartet (1982)
4/5
-/5
CHRYSALIS / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020