GROUPE/AUTEUR:

DGM

(ITALIE)

TITRE:
MOMENTUM (2013)
LABEL:
SCARLET RECORDS
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""
THIBAUTK - 04.04.2013 - (1) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
5/5
Hay un momento, un cambio, un Aura...

Vitesse du son, vitesse de la lumière, l'album est constamment dans la vitesse. Il nous conduit dans ce pèlerinage auditif en terre sainte, il nous emporte vers des contrées furieuses, énergiques et colorées. Oui Mesdames et Messieurs, c’est bien Sir Russel Allen, la voix en or du prog’, le chanteur mythique de Symphony X qui office sur le premier titre. DGM a aussi invité Jørn Viggo Lofstad, le très bon guitariste de Pagan’s Mind (sur Chaos).

Le mouvement des doigts de ce dernier descendant le manche de son instrument de prédilection, le mouvement de l’air expulsé des poumons de sa majesté Russel Allen, la course folle des doigts de Emanuele Casali sur les touches noires et blanches, les doigts habiles de Simone Mularoni le long des cordes de métal, le mouvement précis des pieds de Fabio Costantino caressant le pédalier de sa grosse caisse ainsi que la voix mélodique et expressive de Mark Basile, tout se mêle pour vous emporter dans des rondes pleines de bruit et de fureur, d'images et de saveurs.

La guitare est le point culminant de cet Everest. Elle est maîtrisée, chaude, et métronomique. Les riffs forment une ossature sur laquelle se pose la voix. Les soli sont techniques, speed, racés, colorés et mélodiques. La voix a la classe de Russel Allen, le timbre chaud de Roy Khan et les intonations éraillées dignes des buveurs de whisky les plus assidus. Elle porte les chansons sur ses frêles épaules. Quant aux claviers, ils sont aussi magnifiques que techniques et on saura apprécier les duels clavier/guitare ou guitare/clavier (comme sur Universe, Numb ou Void) ou se reposer au son d'un piano angélique (Repay ou Void).

DGM faisait office de meilleur espoir metallique sur ses albums précédents (le très bon Dreamland), ce nouvel album confirme ces bases solides et tout le bien que l’on peut penser d’eux. Momentum est un disque racé, prenant, aux mélodies imparables, à conseiller à tout amateur de metal classieux, désirant passer des instants inoubliables aux portes de l’Italie.

Plus d'information sur http://www.dgmsite.com



GROUPES PROCHES:
PROFUSION, EMPYRIOS, DIVIDED MULTITUDE, TAKARA, INFINITA SYMPHONIA, ASTRA

LISTE DES PISTES:
01. Reason (feat. Russell Allen) - 5:05
02. Trust - 5:33
03. Universe - 4:28
04. Numb - 5:13
05. Pages - 5:02
06. Repay - 4:40
07. Chaos (feat. Jorn Viggo Lofstad) - 4:44
08. Remembrance - 5:51
09. Overload - 5:15
10. Void - 6:26


FORMATION:
Andrea Arcangeli: Basse
Emanuele Casali: Claviers
Fabio Costantino: Batterie
Mark Basile: Chant
Simone Mularoni: Guitares


TAGS:
Guitar-Hero, Symphonique, Technique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 20/02/2013 -
0 0
4/5
Voilà bien un excellent album de Métal Progressif ! Tout est dit dans cette fort juste chronique. Pour ma part, amateur de Hard Mélo que je suis, j'ai été scotché par l'impact mélodieux des propos. A ne surtout pas rater !
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
ALBIRÉO - 30/05/2014 15:35:32
0
Pour envoyer de la technique et de la puissance, ça envoie grave ! On est proche de l'époustouflant.

Mais, hélas, il manque une âme... Je ne sais pas exactement quoi, mais ce superbe métal classieux m'ennuie.

Un chanteur moins nasillard, ça serait déjà une première avancée.
En fait, non, car la forme n'est pas en cause et ce chanteur est capable de très belle choses ; encore faudrait-il que les compositions possèdent le supplément de magie qui sublimerait ce magnifique potentiel. Des mélodies enlevées et non fades et très convenues. Des surprises aussi. C'est trop souvent la technique qui surprend, pas la musique en elle-même.

Le groupe envoie pour envoyer, pas pour transporter, faire rêver ou faire frissonner et on se retrouve devant un mur de métal superbe mais qui, au bout de 3 chansons,force le mélomane à se dire : "Ok, c'est bon ; on a compris".

Quel dommage ! Car, p***ain, qu'est-ce que ça envoie bien !

En y réfléchissant, j'ai l'impression que leur mode de composition n'a pas le bon commencement - on rencontre cela très souvent. Au lieu de trouver une mélodie magique et de construire une pièce autour au service de cette mélodie, ils trouvent un riff ébouriffant et imaginent quoi ajouter pour bastonner, apposant une mélodie comme trouvée par tentatives spontanées. les solos, eux, jouissent d'un travail bien plus poussé !! Parfois, fortuitement, ça marche ; souvent, c'est vite ennuyeux.

Je suis désolé d'avoir à écrire cela sur un groupe qui semble si apprécié...
Haut de page
EN RELATION AVEC DGM
DERNIERE ACTUALITE
DGM: Les détails sur 'Tragic Separation'
Toutes les actualités sur DGM
DERNIER ARTICLE
DGM - Max Pie - Neo Prophet - Titans Club Lens (Belgique) - 16 Septembre 2016.
Le Titans Club de Lens nous accueille en ce Vendredi pour une soirée métal progressif avec en point d'orgue les italiens de DGM. Tous les articles sur DGM
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie de leur dernier album, les Italiens de DGM ont bien voulu répondre à nos questions

NOTES
4.3/5 (3 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KATATONIA: Brave Murder Day (1996)
DEATH METAL Brave Murder Day sonne comme un renouveau pour Katatonia mettant à la fois fin à une entame de carrière hésitante et commençant véritablement à fixer le style qui sera celui des Suédois, chant d'outre-tombe mis à part.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CREST OF DARKNESS: In the Presence of Death (2013)
BLACK METAL In the Presence of Death est un beau travail à écouter et réécouter encore pour qu'il révèle sa lumineuse clarté car dans ce semblant d'obscurité naît la lumière du ravissement.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DGM
DGM_The-Passage
The Passage (2016)
5/5
4.5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
DGM_Frame
Frame (2009)
4/5
4/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
DGM_Hidden-Place
Hidden Place (2003)
2/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
DGM_Dreamland
Dreamland (2001)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020