GROUPE/AUTEUR:

HAIL OF BULLETS

(HOLLANDE)

TITRE:
... OF FROST AND WAR (2008)
LABEL:
METAL BLADE RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
CHILDERIC THOR - 12.03.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Alors là, il faut nous pardonner si, émus, nous versons une petite larme à l’écoute de cet assaut inaugural de Hail Of Bullets, mais tous ceux qui ont découvert le Hard-Rock à la fin des années 80 et au début de la décennie suivante, se souviennent encore comme si cela datait d’hier des premières saignées de la scène death-metal bataves, effectuées par Pestilence, Asphyx ou Gorefest. Or ce nouveau venu sur l’échiquier du genre n’est constitué que de vieux briscards qui eux, n’en sont donc pas... des nouveaux venus. Plus que les mecs d’Howister ou d’Ed Warby, batteur de Gorefest et maintenant de Demiurg (avec Dan Swanö) aussi, c’est surtout alors la résurrection de Martin van Drunen que nous permet de saluer ...Of Frost And War.

Une telle équipe aux manettes (plus Swanö, le gourou suédois, derrière la console), c’est l’assurance d’un sujet maîtrisé jusqu’au bout des riffs et forcément orthodoxe. Rendre hommage au death old-school tels que leurs groupes respectifs le gravaient à la grande époque, tel est le dessein affiché par des musiciens et amis sans doute un brin nostalgiques mais en aucun cas passéistes. On peut regarder dans le rétroviseur sans pour autant être ringard. De fait, cet opus irrigué par le thème de la Seconde Guerre mondiale et plus précisément du conflit entre l’Allemagne nazie et la Russie Stalinienne, en a assez dans le pantalon pour faire la nique à bien des crachats déversés par la jeune garde.

Passé une intro très cinématographique ("Before The Storm") aux intonations dramatiques, l’invasion commence et le groupe a suffisamment de munitions dans sa cartouchière pour atteindre sa cible. Implacables et terrassants, les titres progressent tels un panzer dont les chenilles écrasent tout sur leur passage. Les guitares, épaisses comme un charnier fumant, érigent un véritable blockhaus ("Nachtexen", "Stalingrad") tandis que van Drunen éructe de sa voix râpeuse si particulière comme si demain ne devait plus jamais exister. ...Of Frost And War exalte les valeurs d’un death lourd, épidermique qui favorise les mid-tempi ("Ordered Eastern", "Advancing Once More", "Inferno At The Carpathian Mountains") aux émanations noires qui collent bien au sujet, peinture en noir et blanc d’un monde plongé dans l’obscurité, même si ses soldats ne rechignent pas accélérer la cadence quand la situation l’impose ("Red Wolves Of Stalin", "The Crucial Offensive").

Davantage qu’à Pestilence, on pense surtout à Asphyx (forcément !) et à Bolt Thrower (dont le chanteur a fait partie pendant un temps sans toutefois enregistrer un album avec les Rosbifs) avec lesquels Hail Of Bullets noue plus d’un lien, de la voix de van Drunen à cette vision musicale identique et sincère. Quand le feu des mitraillettes retentit une dernière fois avec le terminal "Berlin", dont le final est de toute beauté, on ne peut que rendre les armes, vaincus, exsangues, et capituler à genoux pour réclamer l’armistice. Déjà un classique dans le genre !

Plus d'information sur http://www.hailofbullets.com



GROUPES PROCHES:
GRAVEYARD (ESP), ASPHYX, SINISTER, HOODED MENACE

LISTE DES PISTES:
01. Before The Storm (barbarossa) - 02:00
02. Ordered Eastward - 04:42
03. The Lake Ladoga Massacre - 04:45
04. General Winter - 05:52
05. Advancing Once More - 05:07
06. Red Wolves Of Stalin - 05:06
07. Nachthexen - 04:25
08. The Crucial Offensive (19-11-1942, 7.30 Am) - 04:21
09. Stalingrad - 05:03
10. Insanity Commands (bonus Track( - 04:41
11. Inferno At The Carpathian Mountains - 04:58
12. Berlin - 06:31


FORMATION:
Ed Warby: Batterie
Martin Van Drunen : Chant
Paul Baayens: Guitares
Stephan Gebedi: Guitares
Theo van Eekelen: Basse


TAGS:
Chant guttural, Lourde, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HAIL OF BULLETS
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DIMMU BORGIR: Devil's Path (1996)
BLACK METAL "Devil's Path" est clairement l'acte de naissance d'un nouveau Dimmu Borgir, froid, menaçant et violent.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ABEL GANZ: Gratuitous Flash (1984)
ROCK PROGRESSIF "Gratuitous Flash" dégage une recherche mélodique et un certain esprit de douceur et de finesse qu’on ne peut qu’apprécier.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HAIL OF BULLETS
HAIL-OF-BULLETS_On-Divine-Winds
On Divine Winds (2010)
4/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
HAIL-OF-BULLETS_Warsaw-Rising
Warsaw Rising (2009)
3/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020