GROUPE/AUTEUR:

PESTILENCE

(HOLLANDE)

TITRE:
SPHERES (1993)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""
CHILDERIC THOR - 21.03.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Quatrième offrande de Pestilence, alors le meilleur pourvoyeur hollandais en métal de la mort, Spheres s'avère aussi être son champ du cygne, ce qui est à la fois surprenant et évident.

Surprenant tout d'abord, eu égard à la qualité indiscutable de cette ultime galette qui s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur, le superbe Testimony Of The Ancients, lequel peut être considéré comme son chef-d'œuvre. Il emprunte donc un sillon similaire, celui du techno-death, alors en vogue suite aux travaux de Nocturnus, de Cynic (Focus, publié la même année) et ceux de plus en plus techniques de Death. Mais avec intelligence et courage, Pestilence, et celui qui s'est peu à peu affirmé comme son incontestable leader, le guitariste et hurleur Patrick Mameli, ont décidé de s'aventurer encore plus loin et d'arpenter un chemin inconnu.

Le résultat est ce Spheres qui ne ressemble en effet à rien de connu. Si le chant vociféré fonctionne comme une balise au milieu de cet océan d'expérimentations, la structure des chansons, d'une complexité labyrinthique, les influences jazz-rock en provenance de l'œuvre du 'gratteux' virtuose Allan Holdwarth, une batterie plus proche du jeu de Bill Bruford que des blastbeats habituels et le recours aux synthétiseurs, accouchent de titres d'une autre planète, à l'image du bizarroïde "Personnal Energy", étonnamment mélodique avec sa guitare jazzy, bien qu'habité d'une voix trafiquée, d'intermèdes instrumentaux de toute beauté ("Aurian Eyes" et "Voices From Within") et de morceaux à la simplicité d'un théorème mathématique, aux confins du progressif ("Spheres", "Phileas", "Demise Of Time"). Cela dit, nos 'Hollandais violents' n'ont rien à voir avec des trucs biscornus comme Watchtower. La musique demeure diablement extrême et ne peut prétendre passer pour autre chose que du pur death-metal des familles.

Evident enfin, car Pestilence, en plongeant tout seul dans l'inconnu, sans un fil d'Ariane derrière lui pour permettre à ses fans de le suivre, se voit condamner à larguer ceux-ci sur le bord de la route. Trop en avance sur son temps, Spheres traversa les écrans radars sans parvenir à trouver son public, contrairement à Testimony Of The Ancients, habile compromis entre respect des traditions et modernité. Aujourd'hui encore, en dépit de l'évolution constante du métal, musique protéiforme s'il en est, cet album reste un OMNI unique, c'est ce qui en fait toute sa valeur.

Au final, nous ne pouvons que regretter qu'un groupe aussi talentueux et novateur ait si vite disparu, un peu à l'instar de Coroner à la trajectoire similaire, même si Pestilence se reformera quelques années plus tard, sans toutefois renouer avec le génie qui l'habitait à l'époque de Spheres...

Plus d'information sur http://pestilence.nl/



GROUPES PROCHES:
GORGUTS, ATHEIST, CYNIC, THE NEW DOMINION, CORONER, PURGATORY

LISTE DES PISTES:
01. Mind Reflections - 03:21
02. Multiple Beings - 04:05
03. The Level Of Perception - 03:49
04. Aurian Eyes - 01:32
05. Soul Search - 03:19
06. Personal Energy - 04:09
07. Voices From Within - 01:12
08. Spheres - 03:29
09. Changing Perspectives - 03:24
10. Phileas - 01:17
11. Demise Of Time - 03:40


FORMATION:
Jeroen Paul Thesseling: Basse
Marco Foddis: Batterie
Patrick Mameli: Chant / Guitares
Patrick Uterwijk: Guitares


TAGS:
Chant grunt/growl, Avant-gardiste, Expérimental, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PESTILENCE
DERNIERE ACTUALITE
PESTILENCE : Nouveau morceau
Toutes les actualités sur PESTILENCE
NOTES
- /5 (0 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
IMPERIUM DEKADENZ: Meadows Of Nostalgia (2013)
BLACK METAL Imperium Dekadenz confirme tout son potentiel et exprime un talent qui mériterait d'exploser auprès d'un large panel d'amateurs de black metal atmosphérique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ETHS: Autopsie / Samantha (2013)
METALCORE
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PESTILENCE
PESTILENCE_Doctrine
Doctrine (2011)
3/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / DEATH METAL
PESTILENCE_Testimony-Of-The-Ancients
Testimony Of The Ancients (1991)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
PESTILENCE_Consuming-Impulse
Consuming Impulse (1989)
3/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020