ARTISTE:

VICTOR GRIFFIN'S IN-GRAVED

(ETATS UNIS)
TITRE:

VICTOR GRIFFIN'S IN-GRAVED

(2013)
LABEL:

SVART RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Mélancolique
"L'album est presque un sans-faute qui déroule un menu orgasmique dominé par la guitare du maître, d'une flamboyante noirceur."
CHILDERIC THOR (19.03.2013)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le retour de Victor Griffin au sein de Pentagram, auquel il reste indissociable, aura donc été de courte durée, temps d'un Last Rites pourtant mémorable qui scellait le retour de ce père fondateur du Doom Metal. Mais cette éphémère collaboration est-elle pour autant si étonnante ? Pas sûr, le guitariste ayant multiplié les aller-retours dans le groupe de Bobby Liebling, en 1979 tout d'abord, entre 1983 et 1988, puis à nouveau entre 1993 et 1996 et donc enfin en 2010. Inutile en fin de compte de trop regretter ce départ de toute façon attendu sinon programmé.

Libre, Griffin avait le choix entre poursuivre une carrière solo anecdotique ou enrichir la discographie de Place Of Skulls. Contre tout attente, c'est un nouveau projet qui sort de terre, en réalité à mi-chemin entre les deux options qui s'offrait à lui. Son nom souligne en effet qu'il est clairement le maître à bord de ce Victor Griffin's In-Graved qu'anime également le batteur de Place Of Skulls (et de Sixty Watt Shaman), Pete Campbell. D'ailleurs, le combo a tout du all-star band du Heavy Doom US puisque, outre les deux compères déjà cités, on y croise les deux mercenaires que sont le bassiste Guy Pinhas (Acid King, The Obsessed, Goatsnake) et l'ex Trouble Jeff Olson aux claviers. Bref, des noms qui mettent l'eau à la bouche et ne laissent aucun doute quant au style pratiqué et à la qualité en présence.

C'est du Doom à l'américaine, du pur, de l'authentique, du qui s'alimente directement à l'origine du genre, au Black Sabbath période Ozzy donc. En plus d'être un des meilleurs fils spirituels de Tony Iommi, démonstration faite de manière aussi jouissive qu'éclatante avec les soli émaillant "What If" ou de "Thorn In The Flesh", digne de Heaven And Hell, Victor Griffin s'avère être aussi un excellent sosie vocal du père Osbourne. Il suffit d'écouter le gigantesque "Love Song For The Dying" pour prendre la mesure de cette ressemblance.

Imaginez les albums du Sabbat Noir de la première moitié des années 80 avec Ozzy au chant et vous aurez une (bonne) idée du contenu de ce galop d'essai de In-Graved qui se présente même comme une leçon. A l'exception de "Never Surrender", titre un peu trop mélodique et qu'on aurait plutôt imaginé ailleurs qu'en conclusion, l'album est un sans-faute qui déroule un menu orgasmatique dominé par la guitare du maître, d'une flamboyante noirceur, flirtant parfois avec un Blues désenchanté ("Fading Flower", "Teacher") et que soulignent par moments des claviers aux teintes liturgiques. L'homme nous gratifie de ces riffs ultra plombés, coulés dans le mazout dont il a le secret. A leur écoute, la gaule des grands jours est assurée.

Bloc de matière brute, In-Graved est un album à l'ancienne, court et sans remplissage inutile, idéal pour patienter avant le futur disque de Black Sabbath !


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
BEDEMON, PENTAGRAM, BLACK SABBATH


LISTE DES PISTES:
01. Digital Critic - 04:29
02. What If... - 05:05
03. Late For An Early Grave - 04:39
04. Fading Flower - 06:14
05. Thorn In The Flesh - 05:29
06. Teacher - 04:02
07. Love Song For The Dying - 06:48
08. Never Surrender - 04:03

FORMATION:
Guy Pinhas: Basse
Jeff Olson: Claviers
Pete Campbell: Batterie
Victor Griffin: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
JOHANNES LULEY: Tales From Sheepfather's Grove (2013)
ROCK PROGRESSIF - Johannes Luley a su trouver de bonnes pistes world exploitées avec trop de sagesse
AIDAN BAKER: Already Drowning (2013)
ROCK ATMOSPHERIQUE - Le minimalisme ici de rigueur pourra également bien vite devenir franchement agaçant, transformant la noyade en naufrage et, la déprime en énervement.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021