.
.
GROUPE/AUTEUR:

OBIAT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ACCIDENTALLY MAKING ENEMIES (2002)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
STONER

"Tous les ingrédients sont ici réunis pour donner naissance à un bon vieux stoner des familles."
CHILDERIC THOR - 26.03.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Le Stoner a encore des choses à dire, mais ce n'est plus trop du côté des mastodontes du genre qu'il faut se pencher pour les entendre (à quelques exceptions près telles que Spiritual Beggars ou High On Fire), mais plutôt vers les petits soldats qui dans l'ombre, pétrissent leur art dans l'indifférence générale et la vénération d'une poignée d'amateurs éclairés.

Obiat, qui nous vient de la Perfide Albion, est assurément un de ces groupes confidentiels méritants, et qui mériterait justement plus les lauriers dont beaucoup ceignent leur front parfois bien injustement. Accidentally Making Enemies est son premier enregistrement, et s'il dépasse à peine les 35 minutes, cela ne l'empêche pas de déverser son quota de plomb, quelque part entre le légendaire Black Sabbath et le descendant Kyuss.

Chant superbe, wah-wah qui hurle, basse ronflante, rythmes hypnotiques ("Obiat"), morceaux imparables ("Losing The Power Of Speech", "Battersea" et son orgue Hammond qui ne manque pas de lui conférer une touche à la Deep Purple bien sympathique), tous les ingrédients sont réunis pour donner naissance à un bon vieux Stoner des familles.

Et déjà, on sent que l'on tient dans Obiat un futur grand. Cette maîtrise, ces idées qui jaillissent au détour de chaque titre, le laissent à penser, quand bien même les influences du groupe, bien que digérées, soient encore des plus évidentes. La révélation de ce début de décennie dans le genre Hard-Rock burné et sentant bon les années 70, sans pour autant sombrer dans le plagiat et la machine à remonter le temps.

Plus d'information sur http://www.facebook.com/pages/obiat/29547586805



GROUPES PROCHES:
BLACK SABBATH

LISTE DES PISTES:
01. Losing The Power Of Speech - 07:06
02. Wurm - 04:08
03. Obiat - 08:13
04. Battersea - 03:09
05. Crimson Sea - 05:58
06. Azazel - 07:27


FORMATION:
Adam: Batterie
Attila: Basse
Laz: Chant
Raf Pener: Guitares


TAGS:
Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OBIAT
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DIMMU BORGIR: Puritanical Euphoric Misanthropia (2001)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SECRET SPHERE: Archetype (2010)
METAL MELODIQUE L'album que Secret Sphere aurait dû ne pas réalisé. Il manque de souffle et d'inspiration malgré une écriture de qualité
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OBIAT
OBIAT_Eye-Tree-Pi
Eye Tree Pi (2009)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / STONER
OBIAT_Emotionally-Driven-Disturbulance
Emotionally Driven Disturbulance (2005)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / STONER
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020