GROUPE/AUTEUR:

ABRAXAS

(POLOGNE)

TITRE:
ABRAXAS (1996)
LABEL:
ARS MUNDI
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TARJY - 18.01.2005 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Abraxas est le premier album du groupe polonais, je vous le donne en mille… Abraxas. Un groupe ayant fait le choix de clairement afficher ses origines en optant pour un chant polonais intégral.
Musicalement, il s’agit d’un néo-progressif dans la veine de Marillion avec claviers omniprésents, tout en gardant une personnalité propre. La guitare, très fluide, nous permet d’apprécier d’excellents solis. Le tout, malheureusement, un peu gâché par une production assez moyenne.

L’album débute sur le court instrumental "Before", une bonne intro rapide et un peu barrée faisant penser aux suèdois d’A.C.T. Puis suivent deux très bons morceaux, Tarot et Dorian Gray. Sur le premier cité, la musique se fait d'abord inquiétante puis carrément enjouée sur l’intro, avant de développer un thème progressif très intéressant. Un must ! Quand au deuxième, c’est un morceau plus « cool » mais agrémenté d’un break tout simplement génial. Là encore, un grand moment ! Suit Kameleon, le single de l’album qui est vraiment tout sauf inoubliable, passons rapidement !

Alhambra, la pièce suivante, nous permet de retrouver un Abraxas en pleine forme, plus atmosphérique avec une intro particulièrement bien soignée, la suite n’est pas en reste et nous tient en haleine sans difficulté, malgré un passage pour le moins bizarre, néanmoins magistralement enchaîné. Encore un bon morceau ! Inferno, le titre suivant, plus « direct » mais surtout plus anecdotique, n’en est pas moins relativement agréable. Tout comme Ajudah son successeur, bien que plus long. De Profundis, avant dernier morceau, introduit un côté plus mélancolique avec cette jolie intro à la guitare acoustique avant d’évoluer d’une manière étonnante mais fort réussie. Quand à Tabula Rasa, morceau le plus long de l’album, au début assez timide, il se transforme ensuite en un grand moment, bien aidé par un long passage de toute beauté où la flûte fait une apparition remarquée, avant de délicatement se terminer.

Venons-en au principal problème de ce disque : le chant ! En effet Adam Lassa est un chanteur ne manquant, certes, pas de personnalité, mais son chant m’est assez désagréable (il suffit d’écouter ses quelques tentatives de « gloussements » sur Tarot pour être irrémédiablement irrité au plus haut point) De plus, certaines mélodies vocales s’avèrent être assez difficiles, et pas seulement à cause de la langue (j’ai, à titre d’exemple, beaucoup aimé le chant en polonais d’Emila Derkowska du groupe Quidam). Résultat, l’association musique/chant est loin d’être irréprochable, à plusieurs reprises le chant ne semblant pas coller aux mélodies musicales…

Dommage ! Abraxas méritait vraiment mieux. Musicalement sans gros reproche, il ne leur reste plus qu’à repenser un peu leurs mélodies vocales et la façon de les chanter pour que je me laisse convaincre pleinement. Mais, d’une manière évidente, il s’agit d’un groupe à suivre de près, et qui signait là un premier album prometteur.

Plus d'information sur http://www.geocities.com/sunsetstrip/club/3313/abraxas.html



GROUPES PROCHES:
QUIDAM, MARILLION, MILLENIUM (POL), ALBION

LISTE DES PISTES:
01. Before - 01:49
02. Tarot - 08:30
03. Dorian Gray - 05:55
04. Kameleon - 04:30
05. Alhambra - 08:25
06. Inferno - 05:12
07. Ajudah - 09:07
08. De Profundis - 04:56
09. Tabula Rasa - 11:15


FORMATION:
Adam Lassa: Chant
Marcin Blaszczyk: Claviers / Flûte
Marcin Mak: Batterie
Rafak Ratajkzac: Basse
Szymon Brzezinski: Guitares


TAGS:
Neo
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
2/5
Dommage !!!
Introduction rapide, superbe dans le style Kansas ... Un p'tit coté folklore sympa. Des ambiances lugubres, inquiétantes mais néanmoins attirantes ... et puis patatra : du Néo Prog dans le style Marillion, un soupçon plus musclé.
Dommage !!! peut-être que vous supporterez, moi pas trop.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ABRAXAS
NOTES
- /5 (0 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANAND: A Man's Mind 2005 (2005)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SVARTE PAN: Nattvandring (2004)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ABRAXAS
ABRAXAS_99
99 (1999)
2/5
1/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
ABRAXAS_Centurie
Centurie (1998)
4/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020