.
.
GROUPE/AUTEUR:

BLAZE BAYLEY & THOMAS ZWIJSEN

(DEFAULT)

TITRE:
RUSSIAN HOLYDAY (2013)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Avec un chant trop typé metal sur une musique arachnéenne, "Russian Holiday" risque d'éprouver quelques difficultés à séduire son public."
CORTO1809 - 25.03.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Si Blaze Bayley est bien connu de la communauté métal pour avoir été le remplaçant temporaire de Bruce Dickinson au sein d'Iron Maiden, le nom de Thomas Zwijsen est peut-être moins connu. Pourtant, ce n'est pas la première fois que les deux hommes collaborent, chacun ayant été à tour de rôle convié à officier sur l'album de l'autre. Ainsi Thomas Zwijsen apparaît sur le dernier album de Blaze Bayley (le groupe), "The King Of Metal" alors que Bayley chante sur le premier album de Zwijsen, "Nylon Maiden", un disque reprenant l'arrangement pour la guitare classique de onze titres d'Iron Maiden.

Est-ce cette expérience qui a inspiré Blaze Bayley pour "Russian Holyday" ? Toujours est-il que la similitude est troublante, cet EP proposant cinq titres dont trois reprises piochées dans la carrière solo du chanteur et une … d'Iron Maiden ! Seul le titre éponyme a été composé pour l'occasion. Comme sur son album solo, Zwijsen se contente d'une guitare acoustique. Seule invitée, Anna Bakker (qui apparaît également sur "Nylon Maiden") arrive à immiscer son violon sur deux titres, 'Stealing Time' et 'Sign Of The Cross'.

L'interprétation acoustique de titres musclés n'est pas rare et accouche parfois de petits miracles, le "12:5" de Pain Of Salvation en étant le meilleur exemple. Néanmoins l'exercice est périlleux car il nécessite un véritable travail d'arrangement pour ne pas affadir des titres conçus à l'origine pour être plus percutants. A ce titre, notre duo ne remplit qu'à moitié sa mission.

On ne peut qu'admirer le travail d'orfèvre de Thomas Zwijsen, entre picking délicat et accords caressés, bien secondé par Anna Bakker qui tire de l'âme de son violon toute la nostalgie qu'on est en droit d'espérer. Le long tête-à-tête instrumental qu'ils s'octroient sur 'Sign Of The Cross' est peut-être le meilleur moment de l'album et prouve qu'on peut donner une nouvelle vie à un morceau sans pour autant le dénaturer. Certes, on est plus proche d'un prog-folk inquiétant et sombre que du heavy metal et ce passage propre à séduire les amateurs de sonorités contemplatives risque fort de dérouter les fans de musique plus énergique. Cependant si cette relecture peut déplaire aux amateurs des titres originaux, elle n'en reste pas moins cohérente.

On ne peut en dire autant des interventions de Blaze Bayley. Trop souvent le chanteur donne de la voix en oubliant qu'il n'est pas accompagné d'un groupe de métal. Il s'ensuit un contraste bizarre entre le chant "violent" et l'accompagnement calme et dépouillé. Le chant paraît comme déplacé, sa virulence ne correspondant pas à la douceur acoustique des instruments. La voix perd même en justesse quand Bayley la pousse un peu trop, les notes tenues flottant un peu (ce qui somme toute n'est pas nouveau, il suffit d'écouter la version originale de 'The Sign Of The Cross' pour s'en convaincre).

Au final, l'album est sauvé par la qualité des mélodies qui se prêtent bien à cette relecture intimiste. Néanmoins, "Russian Holyday" risque d'éprouver quelques difficultés à séduire son public, trop soft pour ceux qui auront aimé les titres originaux, et au chant trop typé pour ceux qui auraient pu se laisser tenter par cette musique arachnéenne.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
BLAZE BAYLEY, IRON MAIDEN

LISTE DES PISTES:
01. Stealing Time – 04:58
02. Russian Holiday – 04:20
03. Soundtrack Of My Life – 05:18
04. One More Step – 03:31
05. Sign Of The Cross – 10:02


FORMATION:
Anna Bakker: Violon (1, 5)
Blaze Bayley: Chant
Thomas Zwijsen: Guitare acoustique


TAGS:
Accessible / FM, Acoustique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BLAZE BAYLEY & THOMAS ZWIJSEN
DERNIERE INTERVIEW
"J’espère arriver à me connecter à toi en tant qu’auditeur et ainsi te toucher émotionellement"

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DPERD: Kore (2013)
ROCK ATMOSPHERIQUE L'ensemble, faute de surprises, finit par plonger l'auditeur dans une morosité polie plus que dans une profonde mélancolie.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DIMMU BORGIR: Puritanical Euphoric Misanthropia (2001)
BLACK METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLAZE BAYLEY & THOMAS ZWIJSEN
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020