ARTISTE:

ROTTING CHRIST

(GRÈCE)
TITRE:

KATA TON DAIMONA EAYTOY

(2013)
LABEL:

SEASON OF MIST

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Growl
"Sans se départir ni de sa noirceur coutumière, ni de sa personnalité, Rotting Christ signe un album imparable couronnant plus de vingt ans de travail et d'exigence."
CHILDERIC THOR (04.04.2013)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après plusieurs années sombres qui l'ont vu s'égarer quelque part entre Black Gothique et Death Metal, Theogonia a marqué un virage dans la carrière de Rotting Christ qui, en signant alors avec Season Of Mist, a renoué avec un succès autant artistique que commercial. La formation a enfin stabilisé une identité qui s'enracine de plus en plus dans le patrimoine culturel et historique de ses auteurs, sans pour autant gommer les forces ténébreuses auxquels ces derniers sont toujours demeurés sincèrement fidèles. En 2010, Aealo a confirmé cette tendance. A nouveau trois ans plus tard, lapse de temps qui leur est désormais nécessaire pour enfanter un nouvel opus, Kata Ton Daimona Eaytoy creuse ce même sillon.

Le terrain est connu, l'écriture nerveuse de Sakis également. Mais on aurait tort de ne voir dans cette onzième offrande qu'un jalon supplémentaire à une oeuvre en tout point respectable. Une écoute approfondie permet de mettre à jour la richesse de ces compositions qui toutes recèlent, là une accroche, ici une mélodie, ailleurs un riff, augmentant leur valeur ajoutée. De fait, s'il poursuit l'évolution entamée par ses deux aînés, Kata Ton Daimona Eaytoy pousse encore plus loin cette science des arrangements, plus baroques que grandiloquents, ce qui lui confère plus que jamais, des allures de tragédie antique.

Le recours fréquent à des choeurs participe à cette filiation, de même qu'un titre tel que "In Yumen - Xibalba", longue ouverture qui pose le décor qui sera celui de l'album, sombre et intense mais toujours mélodique, que refermera près de cinquante minutes plus tard, "666", et dont Sakis est l'ambivalent coryphée, capable à la fois de tout recouvrir d'un voile démoniaque avec son chant infernal et de décocher des éclairs de beauté avec ses soli sécrétatoires d'une tristesse magnifique. "Rusalka","Gilgames" et plus encore "Grandis Spiritus Daivolos" sont ainsi le théâtre de ses interventions inimitables, qui ne doivent toutefois pas occulter le jeu précis de son frère Themis, dont les parties de batterie ont toujours été un élément essentiel du son Rotting Christ. Il suffit d'écouter ces roulements de toms sur "P'unchaw Kachun - Tuta Kachun", dans laquelle l'homme imprime un groove extraordinaire, pour s'en convaincre.

Du fait de sa grande homogénéité, l'opus paraît faussement simple, ce que renforce ce songwriting puissant et acéré, alors en qu'en réalité, il ne l'est pas du tout. Et au moment de le décrire, de l'analyser, les mots manquent, butant contre ces titres qui défilent très vite, vibrant de trouvailles, de nuances et d'atmosphères, que rehausse le travail de Jens Bogren qui en a assuré le mixage et le mastering. Par sa réussite alliée à une cohérence telle qu'il semble ne former qu'une seule pièce dont chaque morceau constitue un chapitre différent, Kata Ton Daimona Eaytoy renvoit son prédécesseur dans lequel il puise nombre d'éléments, au rang d'ébauche.

Oserons-nous affirmer que l'on tient là l'oeuvre, sinon la plus aboutie, au moins la plus mature de ses auteurs ? Pourquoi pas. En effet, sans se départir ni de sa noirceur coutumière, ni de sa personnalité, Rotting Christ signe un album imparable couronnant plus de vingt ans de travail et d'exigence.


Plus d'information sur http://www.rotting-christ.com





LISTE DES PISTES:
01. In Yumen - Xibalba - 06:24
02. P'unchaw Kachun - Tuta Kachun - 04:44
03. Grandis Spiritus Diavolos - 05:52
04. Kataton Demona Eaftou - 04:52
05. Cine Iubeste Si Lasa - 05:58
06. Iwa Voodoo - 04:36
07. Gilgames - 04:02
08. Rusalka - 04:33
09. Ahura Mazda-a?ra Mainiuu - 04:44
10. 666 - 05:46

FORMATION:
Sakis Tolis: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Themis Tolis: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ROTTING CHRIST: Les détails sur "The Heretics"
DERNIER ARTICLE
Headbanger's Balls Fest - Izegem - 05 Mai 2018
En ce début du mois de Mai nous sommes de retour à Izegem pour une nouvelle riche édition du Headbangers's Balls Fest.
 
AUTRES CHRONIQUES
SPOCK'S BEARD: Brief Nocturnes And Dreamless Sleep (2013)
ROCK PROGRESSIF - L'écoute de ce "Brief Nocturnes And Dreamless Sleep" est un pur bonheur et permet de redécouvrir un Spock’s Beard en plein renouveau.
GORDON GILTRAP & OLIVER WAKEMAN: Ravens & Lullabies (2013)
ROCK PROGRESSIF - Un album du confortable ronron très bien construit et maîtrisé, mais un peu trop sage pour susciter les dithyrambes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROTTING CHRIST
ROTTING-CHRIST_The-Heretics
The Heretics (2019)
4/5
4/5
SEASON OF MIST / BLACK METAL
ROTTING-CHRIST_Aealo
Aealo (2010)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022