ARTISTE:

SENSE

(CANADA)
TITRE:

OUT OF RANGE

(2004)
LABEL:

IPSO FACTO

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Acoustique
""
TARJY (01.02.2005)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Sense est un groupe francophone nous venant du Québec. Ce Out Of Range fait suite à un premier album Madness sorti en 2002. Principale originalité du combo, une approche musicale plus acoustique que ses congénères plus « traditionnel » du progressif. Les claviers assez discrets et la basse grondante font également partie de leur spécificité musicale. La voix de François Bérubé, posée, douce et harmonieuse, manque en revanche un peu de puissance. Elle est quoi qu’il en soit très agréable et bien adaptée à la musique.

Out Of Range propose musicalement deux facettes :

La première, de loin la plus intéressante, est un rock progressif ambitieux. Trois morceaux, les plus longs, représentent cette facette. La musique y est suffisamment mélodique mais pas dénuée d’une certaine audace dans l’écriture, comme par exemple sur Out Of Range/Out Of Line et sa séquence pour le moins déroutante mais particulièrement jouissive. Il faut citer également, le parfois assez « expérimental » Nightmare, et son intro typiquement ELP à l’orgue Hammond (solo signé Fred Schendel du groupe Glass Hammer), apportant un petit peu de folie à l’album. Nothing Left For You (me rappelant beaucoup Sylvan par moment), moins audacieux, n’en reste pas moins un bijou développant une ambiance plus atmosphérique avec un côté groovy sympathique. De plus, Brett Kull, guitariste d’Echolyn nous gratifie d’un solo déchirant ! En résumé, nous avons là le meilleur de Sense : trois compositions ambitieuses, forts réussies et passionnantes.

Quant à la deuxième facette, il s’agit d’un rock acoustique assez simpliste, sans le côté intimiste allant souvent de pair. Ambiance très celtique sur Shadows Of Ignorance, sur fond de mélodies assez « popisantes ». De mélodies pop il est également question sur Election Day, titre léger manquant vraiment d’ambition. Le cas Turning Around, relève lui, du gâchis. L’intro, tout en subtilité, avec cette mélodie vocale magnifique me fait dresser les oreilles. Malheureusement, son développement est un peu trop banal. Le morceau ne décolle finalement pas vraiment. Petite déception...
Au final, des compositions pas désagréables, mais trop plates pour pouvoir vraiment nous tenir en haleine !

Pas grand-chose à ajouter... Sense est un groupe qui a du talent à revendre, c’est indiscutable. Mais on souhaiterait qu’il délaisse un peu son côté plus léger afin de se concentrer sur ce qu’il fait de mieux. L’album déjà assez court (moins de 43 minutes) à la base, l’est encore plus si on enlève les titres assez moyens. On reste du coup un peu sur notre faim. D’où la perte d’un point sur la note finale. Mais il s’agit incontestablement d’un bel album d’un groupe à suivre de près.


Plus d'information sur http://www.sensemusik.com/





LISTE DES PISTES:
01. Out Of Range/out Of Line - 11:07
02. Turning Around - 04:21
03. Nothing Left For You - 10:13
04. Nightmare - 08:04
05. Shadows Of Ignorance - 04:50
06. Election Day - 04:19

FORMATION:
François Bérubé: Chant / Guitares
Stéphane Desbiens: Guitares / Basse / Claviers
Sylvain Laberge: Flûte
Sylver Bérubé: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CLOUDSCAPE: Cloudscape (2005)
METAL MELODIQUE -
EX VAGUS: Seconde Lumière (2004)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SENSE
SENSE_Going-Home
Going Home (2007)
4/5
4/5
IPSO FACTO / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022