ARTISTE:

OMD

(DEFAULT)
TITRE:

ENGLISH ELECTRIC

(2013)
LABEL:

BMG

GENRE:

POP

TAGS:
80's, Electro, FM
"English Electric se déguste d'une seule traite sans aucun temps mort et vient rappeler qu'OMD est un groupe qui, non content d'avoir marqué de son empreinte la pop électronique des années 80, est encore capable de nous proposer de la musique de qualité."
TONYB (03.05.2013)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après 15 années de silence, et semblant ressurgir de nulle part, OMD (pour les plus jeunes lecteurs, signalons que derrière cette abréviation se cache le nom complet d'Orchestral Manœuvre in the Dark) publiait en 2010 un nouvel album, History of Modern, passé pour le moins inaperçu malgré de probants atouts, mais présentant des compositions aux qualités inégales. Simple feu de paille ou début d'une nouvelle ère ? La sortie trois ans plus tard d'English Electric oriente la réponse vers la deuxième proposition, d'autant que cette nouvelle galette se révèle bien plus aboutie que celle marquant le retour du duo dans les bacs.

Soyons clair : il existe désormais peu de chances pour qu'un nouveau titre d'OMD atteigne les sommets dans les charts, du moins dans notre beau pays hexagonal, ni même se substitue en diffusion radiophonique aux éternels Enola Gay et autres Souvenir. Question d'époque tout simplement, car English Electric propose en son sein une collection de morceaux mêlant tradition et expérimentations.

Nous retrouvons ainsi de nombreux titres marqués du sceau inimitable du groupe, électro pop mélangeant sonorités synthétiques et nappes de claviers planants aux mélodies immédiates et enivrantes servies par les voix chaudes de Paul Humphreys et Andy McCluskey. Parmi celles-ci se nichent plusieurs tubes potentiels dont le superbe Helen of Troy ou encore son envoûtant successeur Our System - qui n'aurait pas déparé l'album de tous les tubes, Architecture and Morality -, sans oublier le somptueux Metroland qui ouvre les hostilités et rappelle d'emblée que nous n'avons pas ici affaire à n'importe quel groupe.

Mais là où English Electric se distingue de ses prédécesseurs, et notamment des productions trop lisses des années 90 qui virent le déclin du groupe, c'est en nous proposant des incursions beaucoup plus expérimentales qui, isolées du reste de l'album ne seraient qu'anecdotiques mais qui ici renouvellent l'intérêt de l'auditeur en apportant une sorte de "contradiction auditive". Please Remain Seated et plus encore Decimal viennent ainsi rappeler à notre bon souvenir les expérimentations utilisées naguère sur Dazzle Ships, tandis que The Future Will be Silent marche carrément dans les pas du grand Kraftwerk, lui empruntant des sonorités de Trans Europe Express, voire même des gimmicks plus synthétiques d'Electric Café.

Album marqué par une sérénité de chaque instant, English Electric se déguste d'une seule traite sans aucun temps mort et vient rappeler qu'OMD est un groupe qui, non content d'avoir marqué de son empreinte la pop électronique des années 80, est encore capable de nous proposer de la musique de qualité qui ravira les oreilles des "anciens", mais sur laquelle les plus jeunes devraient prêter un peu plus qu'une oreille distraite.


Plus d'information sur http://www.omd.uk.com/



GROUPES PROCHES:
ELECTRIC BIRD NOISE, ULTRAVOX


LISTE DES PISTES:
01. Please Remain Seated - 0:44
02. Metroland - 7:33
03. Night Café - 3:46
04. The Future Will Be Silent - 2:41
05. Helen Of Troy - 4:13
06. Our System - 4:33
07. Kissing The Machine - 5:06
08. Decimal - 1:16
09. Stay With Me - 4:27
10. Dresden - 3:37
11. Atomic Ranch - 1:44
12. Final Song - 3:25

FORMATION:
(guest) Claudia Brücken : Chant
Andy McCluskey : Chant / Guitares / Claviers
Malcolm Holmes: Batterie
Martin Cooper : Claviers
Paul Humphreys : Chant / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Orchestral Manoeuvres In The Dark au Bataclan en février
DERNIERE INTERVIEW
ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK (18 MARS 2013)
"C’était vraiment dangereux de faire un nouvel album parce que si nous avions fait de la merde, tout s’écroulait sur nos têtes"
 
AUTRES CHRONIQUES
HACRIDE: Back To Where You’ve Never Been (2013)
METAL PROGRESSIF - Avec Back To Where You’ve Never Been, Hacride nous livre un album résolument taillé pour la scène qui pourra malgré tout laisser un goût d’inachevé, vraisemblablement la conséquence de sa trop courte durée.
GUT-SCRAPERS: Gimme Your Soul (2013)
ROCK - Gut-Scrapers nous propose dans ce Gimme Your Soul du Rock brut de décoffrage, du old school sans concession.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OMD
OMD_The-Punishment-of-Luxury
The Punishment Of Luxury (2017)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
OMD_History-of-Modern
History of Modern (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
OMD_Universal
Universal (1996)
3/5
-/5
VIRGIN / POP
OMD_Liberator
Liberator (1993)
3/5
-/5
VIRGIN / POP
OMD_Sugar-Tax
Sugar Tax (1991)
3/5
-/5
VIRGIN / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021