GROUPE/AUTEUR:

DIMMU BORGIR

(NORVÈGE)

TITRE:
DEATH CULT ARMAGEDDON (2003)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
BLACK METAL

"Au sommet de son art, Dimmu Borgir nous propose avec Death Cult Armageddon un nouveau chef d'oeuvre que l'on conseillera fortement aux amateurs de sensations fortes et sombres."
NOISE - 01.05.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
6ème album studio de Dimmu Borgir, "Death Cult Armageddon" voit le jour en Septembre 2003 avec un line-up qui pour une fois reste stable. Ne cessant de progresser, "Spiritual Black Dimensions" était un sommet artistique sur tous les points, Dimmu Borgir est désormais très attendu et subit logiquement une certaine pression à présent qu'il est au sommet de la scène black symphonique.

Grandiloquent, le disque est à la hauteur de son prédécesseur. Le groupe continue sur sa lancée et nous propose une nouvelle œuvre orchestrale, violente et passionnée. Composé de 11 titres, cet album est un nouveau classique pour Dimmu Borgir et il confirme son talent de compteur d'histoires noires et glaciales.

Cette bande son de fin du monde débute sur deux immenses titres que sont "Progenies Of The Great Apocalypse" et "Allegiance". Pures merveilles de métal brutal et intelligent, ces morceaux symphoniques et puissants proposent un son d'une clarté absolue et la collaboration avec l'orchestre Philharmonique de Prague est tout simplement parfaite.

Même si les titres suivants sont peut être moins remarquables, ils contribuent cependant à former un édifice homogène noir et majestueux. Sur des bases proches du thrash, le groupe nous propose des compositions prenantes avec un parfait équilibre entre extrême, symphonique et passages plus lumineux, notamment sur "Allehelgens Død I Helveds Rike" dans laquelle Vortex fait des merveilles. Le groupe a de plus renforcé les aspects baroques et théâtraux pour un former un concept à la gloire de l'obscur et de la fin des temps.

Au sommet de son art, Dimmu Borgir nous propose avec "Death Cult Armageddon" un nouveau chef d'oeuvre que l'on conseillera fortement aux amateurs de sensations fortes et sombres. Le groupe semble gérer sa carrière sans se soucier des pressions ce qui nous fait attendre avec d'autant plus d'impatience la suite de ses aventures musicales.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/dimmuborgir/



GROUPES PROCHES:
SARAH JEZEBEL DEVA, EMPEROR, HELIOSS, OLD MAN'S CHILD, THERION, EPICA, CRADLE OF FILTH, LOST OPERA

LISTE DES PISTES:
01. Allegiance (05:50)
02. Progenies Of The Great Apocalypse (05:17)
03. Lepers Among Us (04:43)
04. Vredesbyrd (Burden Of Wrath) (04:44)
05. For The World To Dictate Our Death (04:46)
06. Blood Hunger Doctrine (04:39)
07. Allehelgens Død I Helveds Rike (05:33)
08. Cataclysm Children (05:13)
09. Eradication Instincts Defined (07:12)
10. Unorthodox Manifesto (08:50)
11. Heavenly Perverse (06:33)


FORMATION:
Galder: Guitares
ICS Vortex: Chant / Basse
Mustis: Claviers
Nicholas Barker: Batterie
Shagrath: Chant
Silenoz: Guitares


TAGS:
Chant grunt/growl, Epique, Oppressant, Symphonique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DIMMU BORGIR
DERNIERE ACTUALITE
Tournée DIMMU BORGIR/AMORPHIS début 2020
Toutes les actualités sur DIMMU BORGIR
DERNIER ARTICLE
Alcatraz Festival 2018 - Courtrai- Jour 2 - 11 Aout 2018
Pour sa 2ème journée l'Alcatraz Festival propose une nouvelle programmation très variée avec notamment du néo métal, du black métal et du métal symphonique Tous les articles sur DIMMU BORGIR
DERNIERE INTERVIEW
Après 8 ans d'absence, les Norvégiens de Dimmu Borgir effectuent leur grand retour avec leur nouvel album "Eolian" hautement attendu dans la sphère black metal !

NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE BUFFALOS: Full Of Silence And Fury (2013)
ROCK INDÉ Malgré une inspiration trop prononcée à System Of A Down, Full Of Silence And Fury reste un premier travail honorable et de qualité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DISMAL FAITH: Morph (2013)
THRASH Morph est un disque agréable, auquel il manque une once d'originalité, une pincée de fougue voire tout simplement un vrai goût prononcé pour une rage débridée.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DIMMU BORGIR
DIMMU-BORGIR_Eonian
Eonian (2018)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_Abrahadabra
Abrahadabra (2010)
2/5
4/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_In-Sorte-Diaboli
In Sorte Diaboli (2007)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_Stormblast-MMV
Stormblast MMV (2005)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
DIMMU-BORGIR_World-Misanthropy
World Misanthropy (2002)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020