GROUPE/AUTEUR:

APPLE PIE

(RUSSIE)

TITRE:
THE GATES OF NEVER (2013)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""The Gates Of Never" déroule sa musique comme un fleuve impétueux mais limpide et majestueux et si les emprunts aux maîtres du genre sont évidents, ils ne gâchent pas le plaisir instinctif qu'on prend à écouter ce bel album."
CORTO1809 - 13.05.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Il est des albums dont la construction peut maladroitement entrainer l'auditeur à des conclusions erronées. Ainsi, après quelques minutes d'écoute du deuxième album du groupe russe Apple Pie, on pense avoir affaire à un groupe de métal progressif clonant avec plus ou moins de réussite Dream Theater. La présence de Derek Sherinian à la production et derrière les claviers, bien discrets il est vrai sur ce premier titre, vient d'ailleurs renforcer cette conviction. Pourtant, que tous les amateurs d'un progressif moins démonstratif prennent patience, celle-ci pourrait bien être récompensée.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le titre éponyme a tout pour réveiller un mort : un tempo rapide, une batterie qui cogne, une grosse basse, des riffs de guitare musclés, un long pont musical nerveux, gorgé de guitares lourdes et même quelques grunts. Si l'ensemble n'est pas dénué de belles mélodies, il ne fait pas dans la finesse. On est indéniablement face à un titre de métal pur jus, progressif par les nombreux changements de thèmes mais qui épuisera vite l'amateur de musiques plus douces.

Pourtant, le ton change avec l'epic en quatre parties 'Letters Of A Deadman'. Changement pas vraiment évident sur l'introduction instrumentale où les longues chevauchées aériennes des guitares sont à peine interrompues de fantaisies orientalisantes mais dès 'Don't Look Back', la virulence des débuts fait place à un progressif toujours dynamique mais moins démonstratif. Les claviers, bien timides sur les deux premiers titres, prennent alors de l'ampleur et viennent rivaliser avec la guitare et la batterie jusqu'alors seules maîtres du jeu. De Dream Theater, on est passé à Spock's Beard ou Pendragon et cette impression ne se démentira plus.

Plus encore qu'aux groupes précités, la musique d'Apple Pie rappelle celle de Neal Morse, faite d'un rock progressif aussi nerveux qu'harmonieux, où les thèmes musicaux s'enchainent avec fluidité comme une évidence, orchestrés avec luxuriance. Les duels guitare/batterie rappellent ceux de Morse/Portnoy. Tout paraît simplement en place, les musiciens sont excellents, chacun donnant l'impression d'être virtuose de son instrument, la prise de son est limpide, les mélodies solaires et enjouées dégagent leurs effluves d'espoir.

Le christianisme serait-il un exhausteur de rock progressif ? Tout comme Neal Morse, Apple Pie marie religion et musique, souhaitant étendre l'influence du rock progressif au sein de la communauté chrétienne et faire connaître les préceptes chrétiens au travers du rock progressif. A cet effet, ils ont notamment participé à la compilation "Christian Progressive Rock (volume 3)" avec Randy George, le 3ème larron des albums solos de Neal Morse.

La foi soulève des montagnes paraît-il ! Toujours est-il qu'elle semble avoir un effet revigorant sur l'inspiration de certains artistes. "The Gates Of Never" déroule sa musique comme un fleuve impétueux mais limpide et majestueux et si les emprunts aux maîtres du genre, Neal Morse et Yes en tête, sont évidents, ils ne gâchent pas le plaisir instinctif qu'on prend à écouter ce bel album.

Plus d'information sur http://applepieband.org/



GROUPES PROCHES:
TORRENT, STYX, DREAM THEATER, NEAL MORSE, THE GOURISHANKAR, SPOCK'S BEARD, ALIAS EYE, YES, TRANSATLANTIC

LISTE DES PISTES:
01. The Gates Of Never - 09:33
02. Letters Of A Deadman, Pt. I - Demons' Waltz - 04:13
03. Letters Of A Deadman, Pt. Ii - Don't Look Back - 10:03
04. Letters Of A Deadman, Pt. Iii - Memories - 04:12
05. Letters Of A Deadman, Pt. Iv - Question - 05:15
06. No Reason For This War - 06:33
07. Strange Feeling Called Love - 15:25


FORMATION:
Andrey Golodukhin: Batterie
Artavazd Avetyan (invité): Choeurs
Derek Sherinian (invité): Claviers
Max Zhdanov: Basse / Choeurs, Growls
Peter Sychev (invité): Choeurs
Ric Fierabracci (invité): Basse solo (3)
Vartan Mkhitaryan: Chant / Guitares / Claviers


TAGS:
Epique, Neo, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC APPLE PIE
NOTES
3.3/5 (3 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
AMORPHIS: Circle (2013)
METAL GOTHIQUE Avec Circle, la recette d'Amorphis n'a pas bougé d'un iota proposant une collection de chansons toujours accrocheuses, calibrées à leur manière et toutes pourvues d'une mélodie mémorisable ou bien d'une ligne vocale envoûtante.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FEAR FACTORY: Remanufacture (1997)
AUTRES EXTREME Conseillé aux amateurs d'électro et aux fans de Fear Factory, Remanufacture reste LA curiosité dans la discographie du groupe.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT APPLE PIE
APPLE-PIE_Crossroad
Crossroad (2007)
4/5
4.3/5
MALS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020