GROUPE/AUTEUR:

TIM MORSE

(ETATS UNIS)

TITRE:
FAITHSCIENCE (2013)
LABEL:
GLASS ONYON
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Dans Faithscience, Tim Morse alterne titres 70's doux et acoustiques et morceaux plus dynamiques et étoffés où les claviers se taillent souvent la part du lion."
CORTO1809 - 20.05.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Dans la famille Morse, je voudrais … Tim ! Il est comme ça des noms prédestinés dont les porteurs semblent nourrir une inclination particulière au rock progressif. Mais si Neal et Alan Morse sont frères, ne cherchez pas de lien de parenté avec Tim : il ne s'agit que d'homonymie.

Tim Morse est un musicien occasionnel ou, à tout le moins, peu prolifique. Après "Transformation" paru en 2005, "Faithscience" n'est que son second album. Comme pour le premier, Tim Morse s'est assuré la collaboration du producteur et multi-instrumentiste Mark Dean et d'une kyrielle de musiciens et choristes répartis en quatre groupes distincts, l'album ayant été enregistré dans différents studios.

"Faithscience" reprend peu ou prou là où nous avait laissé "Transformation". D'ailleurs, le premier titre, 'Descent', fait écho au dernier titre de l'album précédent, 'Ascension', dans la plus pure tradition conceptuelle du progressif. Comme sur son premier album, Tim Morse alterne titres doux et acoustiques et morceaux plus dynamiques et étoffés où les claviers se taillent souvent la part du lion. Le progressif selon Tim Morse a un petit goût seventies sympathique. En terme de filiation, même s'il a fait partie d'un tribute band à Yes, c'est plutôt du côté d'ELP et des premiers Genesis qu'il semble puiser son inspiration.

Ainsi, 'Descent' est une intro instrumentale sur laquelle Tim Morse démontre sa virtuosité sur toute une panoplie de claviers, rappelant Keith Emerson, alors que l'entrelacement des claviers et des guitares, les changements de thèmes très mélodiques, le son vintage de 'Voyager' font penser aux premiers albums de Genesis ou à "The Geese And The Ghost" d'Anthony Phillips. Malheureusement, si les intentions sont bonnes, les mélodies souffrent parfois de trous d'air et des passages vraiment très réussis côtoient des musiques qui flottent un peu, donnant l'impression que l'américain s'est perdu dans le labyrinthe de ses idées.

Par ailleurs si le timbre de Tim Morse est agréable, sa voix manque cependant de puissance et de charisme, une lacune qui l'empêche parfois d'emporter l'auditeur comme aurait su le faire un Peter Gabriel. Elle est beaucoup plus convaincante sur les titres acoustiques ('Window', 'Numb', 'Afterword', 'The Corners') où sa légèreté se marie admirablement à celle des arpèges de piano ou de guitare qui l'accompagnent pour délivrer de petites perles mélancoliques et romantiques sur lesquelles l'esprit vagabonde sans difficulté.

Si vous avez été séduit par le précédent opus, il n'y a pas de raison pour que celui-ci vous déplaise. A l'inverse, si vous n'aviez pas été enthousiasmé par "Transformation", "Faithscience" ne devrait pas vous faire meilleure impression. Bien que l'album soit en demi-teinte, il contient néanmoins suffisamment de bons moments, notamment sur les respirations acoustiques, pour mériter qu'on lui accorde un minimum d'attention.

Plus d'information sur http://www.timmorse.com/



GROUPES PROCHES:
CONSPIRACY, YES, ELP, GENESIS, ANTHONY PHILLIPS, BÉRANGER, CHAIN, CRYPTIC VISION, TREVOR RABIN

LISTE DES PISTES:
01. Descent - 02:45
02. Voyager - 09:10
03. Closer - 08:22
04. Window - 01:17
05. Numb - 03:43
06. Myth - 06:40
07. Found It - 08:47
08. Rome - 05:30
09. The Last Wave - 09:45
10. Afterword - 05:26
11. The Corners - 01:56


FORMATION:
Bret Bingham: Choeurs (2,8)
Casey Wells: Choeurs (2)
Clayton Argo: Voix (9)
Danny Barringer: Dulcimer & Auto Harpe (9)
David Ragsdale: Violon (8)
Gordon Stizzo: Batterie
Helen Nelson: Choeurs (2)
Jerry Jennings: Guitares
Jim Annis: Voix (9)
Jim Diaz: Basse
Jim Hefter: Percussions (9)
Levi Dean Miller: Voix (9)
Marcelle Maldeonado: Choeurs (9)
Mark Dean: Guitare (3,7,9), Chant (6,7), Basse (7), Batterie (7,9)
Moss Hudson: Guitare (6)
Nic Caciappo: Percussions (10)
Ruby Sketchley: Voix (11)
Sean McMillin: Basse (2)
Spencer Byrnes: Trompette (9)
Tim Morse: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Percussions
Timothy Stanley: Violoncelle (5)


TAGS:
70's, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TIM MORSE
DERNIERE ACTUALITE
TIM MORSE: Tim Morse III
Toutes les actualités sur TIM MORSE
NOTES
2/5 (1 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THAW: Thaw (2013)
BLACK METAL Noir, expérimental, prétentieux sans doute aussi un peu, de Thaw émerge un mucus post-Black plus accessible que prévu, que polluent des kystes au sale goût de sludge.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TOMBSTONE HIGHWAY: Ruralizer (2013)
STONER Ruralizer est un savant mélange de Stoner, hard 70's, Southern et de Death qui devrait plaire au plus grand nombre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIM MORSE
TIM-MORSE_Tim-Morse-III
Tim Morse Iii (2018)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
TIM-MORSE_Transformation
Transformation (2005)
2/5
3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020