GROUPE/AUTEUR:

OMD

(DEFAULT)

TITRE:
THE PACIFIC AGE (1986)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
POP

"OMD assume parfaitement sa nouvelle orientation "pop de luxe", nous proposant avec "The Pacific Age" une œuvre certes pas magistrale mais néanmoins correctement positionnée vers le haut du panier."
TONYB - 21.06.2013 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
S'il est un album d'OMD qui n'a pas connu un succès en rapport avec sa juste valeur, c'est probablement The Pacific Age, sorti en 1986 peu de temps avant la séparation du duo fondateur du groupe. Les raisons en sont probablement multiples, au premier rang desquelles on pourrait probablement citer une certaine lassitude devant la récurrence des publications du groupe, auteur de son 7ème album en autant d'années d'existence. Une sorte de record !

Et puis, contrairement à l'ensemble de ses prédécesseurs, ce disque souffre peut-être de l'absence d'un hit percutant, au refrain imparable, ce que ne sont ni Forever Live and Die, ballade classieuse mais manquant de dynamisme, ni We Love You, corrigeant ce défaut et porteur d'une belle mélodie mais souffrant la comparaison avec les singles des albums précédents.

Et pourtant, avec le recul, cet album produit comme son devancier par Stephen Hague, l'homme que l'on retrouve à l'époque derrière les Pet Shop Boys notamment, se révèle d'une cohérence remarquable, proposant une pop classieuse de haute tenue avec une réalisation au-dessus de tout soupçon. Le propos est certes globalement lisse, mais OMD possède toujours son goût pour les expérimentations qui transparaissent encore dans des titres comme The Dead Girls ou Flame of Hope. De même, la présence régulière de cuivres insuffle une dynamique supplémentaire à des compositions bien troussées, même si l'on pourra toujours leur reprocher leur construction bien formatée, dans un schéma propice à une exploitation commerciale.

Après une première partie qui s'écoute dans un confort douillet, la deuxième moitié de l'album gagne en dynamisme, grâce notamment à l'utilisation d'une batterie percutante. Cette deuxième "face" s'ouvre ainsi avec Southern, "insturmental" étincelant, intégrant des samples de discours de Martin Luther King. Ce nouvel entrain va ainsi perdurer jusqu'à la fin de l'album, clos là encore de fort belle manière par un délicat Watch us Fall.

Après le virage opéré sur Junk Culture, OMD assume parfaitement (du moins artistiquement parlant) sa nouvelle orientation "pop de luxe", nous proposant avec The Pacific Age une œuvre certes pas magistrale mais néanmoins correctement positionnée vers le haut du panier. Un album à (re)découvrir.

Plus d'information sur http://www.omd.uk.com/



GROUPES PROCHES:
ULTRAVOX, ELECTRIC BIRD NOISE

LISTE DES PISTES:
01. Stay (the Black Rose And The Universal Wheel) – 4:22
02. (forever) Live And Die – 3:38
03. The Pacific Age – 3:59
04. The Dead Girls – 4:48
05. Shame – 4:15
06. Southern– 3:41
07. Flame Of Hope – 2:40
08. Goddess Of Love – 4:30
09. We Love You – 4:10
10. Watch Us Fall – 4:11


FORMATION:
Carole Fredericks : Choeurs
Yvonne Jones: Choeurs
Aliss Terrell: Choeurs
Andy McCluskey : Chant / Guitares / Claviers
Graham Weir : Guitare, trombone
Kamil Rustam : Guitare
Malcolm Holmes: Batterie
Martin Cooper : Claviers / Saxophone
Neil Weir: Basse / Trompette
Paul Humphreys : Chant / Claviers
Stephen Hague: Claviers, guitare


TAGS:
80's
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC OMD
DERNIERE ACTUALITE
Orchestral Manoeuvres In The Dark au Bataclan en février
Toutes les actualités sur OMD
DERNIERE INTERVIEW
"C’était vraiment dangereux de faire un nouvel album parce que si nous avions fait de la merde, tout s’écroulait sur nos têtes"

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TIMO TOLKKI'S AVALON: The Land Of New Hope (2013)
METAL MELODIQUE "The Land Of New Hope" est plein de bonne intentions mais l'inspiration n'est malheureusement pas au rendez-vous.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GECKO-5: De L'échec Dans Les Idées (2013)
ROCK Malgré un aspect un peu répétitif et prévisible, Gecko-5 nous propose un album honnête de rock français caractérisé par des textes assez bien travaillés et empreint d’humour.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT OMD
OMD_The-Punishment-of-Luxury
The Punishment Of Luxury (2017)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
OMD_English-Electric
English Electric (2013)
4/5
-/5
BMG / POP
OMD_History-of-Modern
History of Modern (2010)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / POP
OMD_Universal
Universal (1996)
3/5
-/5
VIRGIN / POP
OMD_Liberator
Liberator (1993)
3/5
-/5
VIRGIN / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020